Le Rapport Moral du Président 

 

C’est toujours avec le même plaisir que je vous accueille à notre Assemblée Générale, rassemblement essentiel des adhérents, des familles et amis de notre Association pour vous présenter le rapport moral de l’année 2016.

Dans la suite logique des objectifs que vous avez adoptés l’année dernière à l’unanimité, il m’appartient maintenant de faire le point sur le projet associatif, sur les projets en cours, et sur le partenariat.

A cette occasion, je salue Nathalie Fontaine, Présidente de l’APEI d’Aix-Les-Bains et Thierry Gallat, Directeur Général, avec qui nous partageons la même volonté de travailler ensemble, au profit des personnes handicapées mentales de nos territoires si proches.

Nous souhaitons favoriser les mutualisations qui nous permettront de dégager des moyens nouveaux pour améliorer et développer la réponse qualitative de proximité tant attendue par les familles et les personnes en situation de handicap. Dans cette démarche sur le bassin urbain Aix/Chambéry incluant l’avant-pays Savoyard, les Bauges, la Combe, nous sommes pleinement soutenus par les pouvoirs publics. En particulier, le Conseil Départemental de Savoie reconnait la nécessité d’apporter des réponses différentes pour prendre en compte les besoins des personnes selon les particularités géographiques et leurs traditions de vie. Il est ainsi reconnu le danger d’une idéologie centralisatrice éloignant les décideurs du terrain, au risque de les rendre sourds face à l’expression des attentes des savoyards les plus fragiles.

Nos coopérations avec Aix-Les-Bains ne font que commencer, elles se traduisent par des actions partagées, validées dans notre CPOM 2, contrat Pluri-annuel d’objectifs et de moyens, qui fixe les conditions et les ressources des établissements et services de l’APEI de Chambéry pour les 5 prochaines années. Notre objectif pourrait être un apprentissage de la vie commune pour un CPOM unique en 2022.

Dans la même logique, nous favorisons les mutualisations avec tous les partenaires qui veulent faire un bout de chemin avec nous. C’est ainsi que nous sommes très impliqués dans la FASEAIH, Fédération des associations savoyardes dont le projet consiste à favoriser le collectif pour être politiquement plus forts, mieux écoutés et opérationnellement plus efficaces.

Nous avons réussi dans le cadre de la FASEAIH, un regroupement d’employeurs pour négocier les assurances, les prévoyances et nous sommes membres fondateurs d’un GIE, Groupement d’Intérêt Economique qui optimise la gestion de notre système d’information dans un Data Center mutualisé à l’ADMR. Cette opération nous apporte un confort technique, de la sécurité informatique et une réduction des coûts, absorbant les prix inflationnistes dus à l’interminable évolution des technologies.

Depuis plusieurs années, nous menons un projet de rénovation et de construction afin de proposer plus de confort et d’accessibilité aux personnes accueillies.

Le Directeur Général, Dominique Clément, vous en parlera plus en détail, mais l’Association a recherché des moyens pour réaliser ces programmes. Le Conseil d'Administration a même décidé d’autofinancer certains travaux afin de compléter les montages budgétaires. Gérard Preiss, notre Trésorier, vous en parlera tout à l’heure. Nous avons été soutenus par nos partenaires banquiers : Laydernier, le Crédit Coopératif, par des donateurs, la Fondation Caisse d’Epargne, la Fondation Crédit Agricole et la Fondation de France pour presque 300 000€, par Chambéry Métropole dans le cadre du projet « La Ryvieraz ». La CNSA nous a aussi aidés pour l’IME à hauteur de 333 000€, la CARSAT pour la médiation locative, et je ne peux pas citer tous les amis qui apportent leurs contributions plus modestes mais tout aussi généreuses.

Fin 2018, les programmes devraient voir le bout et je pense que l’année 2019 sera une grande année de manifestations inauguratives. Nous en reparlerons.

Dans le rapport de l’Assemblée Générale que nous allons vous remettre, à l’entrée de cette belle salle du SCARABEE, que la Ville de Chambéry a mis à notre disposition, vous pourrez lire l’évaluation du projet associatif de l’APEI de Chambéry. Vous verrez que chaque fiche action avance à son rythme mais que le projet se déroule conformément à notre calendrier et nos engagements.

Nous pourrions sûrement faire mieux et vous pouvez nous y aider en vous inscrivant dans nos commissions, en adhérant à notre Association,  en participant à nos actions et en soutenant nos propositions.

L’histoire de notre mouvement parental prouve que les familles n’obtiendront que ce qu’elles auront réclamé par la force militante qu’elles représentent.

Aujourd'hui, la situation des enfants, adolescents et adultes polyhandicapés est critique. Les parents des Mésanges poussent un cri d’alerte relayant notre Association qui dénonce auprès des pouvoirs publics l’oubli par notre société des personnes les plus fragiles. Des jeunes adultes sont bloqués en amendement Creton, faute de places pour adultes polyhandicapés. Ils ne libèrent pas les places pour les nombreux jeunes enfants qui attendent au CAMSP et dans leur famille.

Cette situation est inimaginable à l’échelle des enfants valides, pourquoi l’infligeons-nous aux enfants sévèrement handicapés ?

Je conclurai sur une note plus optimiste car pour la 2ème année nous organisons la journée de l’APEI qui se déroulera à Coise le dimanche 2 juillet. Cette journée, dont le 1er but est une rencontre conviviale, nous permettra de partager un repas, des activités, mais aussi des idées et des rêves.

Avant de vous remercier pour votre écoute, je voudrais devant vous tous et peut-être en votre nom, remercier toutes les familles qui nous font confiance, remercier tous les bénévoles qui soutiennent notre projet d’une société meilleure et tous les professionnels qui nous accompagnent toute l’année

 

Cordialement.

Raymond Mieusset